LE FAT SHAMING : un phénomène sur les réseaux sociaux à combattre

Aujourd’hui, je voudrai vous parler de ce que le net peut apporter de pire.

Les réseaux sociaux sont pour moi comme une cour d’école : on y trouve à la fois les plus belles choses, les plus belles rencontres, comme la stupidité la plus profonde. Alors qu’à Ronde et Glamour, nous essayons d’aider les femmes pour qu’elles se sentent le mieux possible dans leurs corps et dans leurs vies, il existe un mouvement appelé « fat shaming » et qui vise à taper sur les femmes jugées « trop grosses ».

Traduire littéralement « Le fait de faire honte aux gros »

Je suis tombée sur ce mouvement après avoir cliqué sur une campagne publicitaire sur le site Buzzfeed autour du #wewearwhatwewant. Des femmes de toutes corpulences posaient en lingerie fine, en robe, et semblaient enfin heureuses, prendre confiance, et s’assumer. Il semble intéressant de voir, qu’après de nombreuses tentatives pour que les médias acceptent les formes, cette initiative ait pu trouver sa place sur facebook.

Le problème, ce n’était pas la campagne mais surtout les commentaires en-dessous et toujours les mêmes accusations : le fait de montrer des rondes promeut l’obésité et va rendre la société en mauvaise santé, laisser des filles avec des formes poser dans des tenues tendances permettraient de rendre le fait d’être grosse comme étant « cool », toujours en comparant les fortes et les anorexiques qui mettent en danger leur vie. Le plus triste là-dedans, était un lien qui renvoyait à cette image.

 

« 10 raisons pour lesquelles les hommes ne trouvent pas une femme grosse séduisante »

1/ Elle n’a pas les atouts qu’un homme cherche chez une femme.

2/ Elle ressemble à une femme qui a « déjà servi » ou qui vient d’accoucher.

3 / Son corps fait des sons déplaisants lors de l’amour. (….)

6/ Elle est plus chère à nourrir. Etc….

 

Je vous fais grâce de traduire le reste, tellement c’est sot et purement malveillant. Je pense sincèrement qu’il faut lutter, chaque jour, contre ces gens, qui vont utiliser les réseaux sociaux pour répandre leur haine, de ce qu’ils ne comprennent ou ne supportent pas. Le body shaming est permanent et il se produit partout et arrive à tout le monde, à un moment ou à un autre. Il est spécifiquement dirigé contre les femmes à qui on va reprocher d’être trop grandes, trop petites, d’aoir une trop forte poitrine, ou pour n’importe quelle autre raison. Le fat shaming en est une variante et une des plus communes malheureusement. Beaucoup pensent que que c’est acceptable, voire une bonne chose car il constitue une motivation, pour permettre aux personnes de forte corpulence d’arrêter d’être gros.
Faire de nous des rondes avant de nous considérer comme des femmes, c’est si réducteur que ce n’est plus seulement de la discrimination mais du racisme. C’est cela qui créé ce besoin vital d’être reconnues, de se regrouper et de combattre ensemble les préjugés. Beaucoup de filles sur la page parlent du fait qu’elles se sentent mieux en lisant les expériences d’autres rondes, en s’affichant dans la rubrique « Les fans de la page » et c’est super ! Mais ça prouve aussi définitivement le malaise qu’il y a dans cette société à vivre en étant « hors-norme ». Ce que je voulais montrer, c’est à quel point nous avons besoin d’être unies, de déferler sur les médias et de prouver qu’il n’y a rien de mieux que la diversité en ce monde et que la beauté ne se limite pas à ce qu’affiche notre balance. La vie est courte, et peut basculer d’un instant à l’autre, alors il est primordial de se dire que notre bonheur passe avant tout. La lutte continue les filles !

Et vous, avez-vous été déjà confrontées sur les réseaux sociaux au fat shaming ?

Laisser un commentaire